ATELIER SONIAR – Émaux de Limoges – Porcelaines de Limoges – Bronzes

Fais de ta vie un rêve, et d’un rêve, une réalité. (Antoine de Saint-Exupéry)

Créations d’émaux et de porcelaines de Limoges et reproductions de bijoux antiques en bronze

L’art de l’émailleur consiste à fixer la poudre d’émail (mélange de verre et cristal) sur un support de métal (l’or, l’argent, le bronze, le cuivre, ou l’acier) par de courtes cuissons successives, de l’ordre de 800 à 900 degrés.

Les créations faites dans l’atelier sont principalement réalisées en :

Email peint

La plaque est recouverte d’émail sur ses deux faces et subit une première cuisson : l’envers est ainsi protégé des attaques du temps et l’endroit préparé à recevoir le décor. Ce dernier s’obtient par la superposition de nombreuses couches d’émail coloré (en transparents ou opaques) , déposé à la spatule, qu’un nombre identique de cuissons permet de fixer. Des couleurs vitrifiables, broyées suffisamment fines pour être maniées au pinceau, permettent de rehausser certains détails. De même, la pose de minces feuilles d’or ou d’argent, appelées « paillons », noyées dans l’émail, confère à la couleur un éclat particulier.

La technique de l’émail peint apparaît à Limoges à la fin du 15e siècle.

ex : Plaque «Vénus et l’Amour», émail peint sur cuivre, Limoges, 1555
Léonard Limosin, au musée du Louvre à Paris.

Vénus et l'Amour

Et quelques fois en :

Email champlevé (de : « lever le champ »)

Selon le dessin prévu, les cavités sont réalisées dans l’épaisseur du métal, à l’aide de burins et d’échoppes. L’émail en poudre humide y est déposé dans ces creux et subit les cuissons lui permettant de se fixer au métal. La couleur est ainsi cernée par le métal que l’outil a épargnées. Des ponçages successifs de plus en plus fins éliminent alors l’émail excédentaire et redonnent à la pièce le poli nécessaire.

Le champlevé est la technique des émaux limousins du Moyen Âge.    

ex : Châsse de Thomas Becket Vers 1200
H : 12,9 ; La : 12,5 ; Pr : 6,6 Musée des Beaux-Arts de Limoges

http://www.culture.gouv.fr/emolimo/imaz/ev3.jpg

 » Les dénominations émail ou émaux «  sont réservées aux produits vitrifiables résultant de la fusion, vitrification ou frittage d’une substance constituée de matières minérales. Ces produits sont destinés à former, en une ou plusieurs couches, un revêtement vitrifié fondu à une température d’au moins 500°C. (extrait du décret n°82-233 du 25-2.-1982. Journal officiel de la république française).

Vous trouverez aussi quelques articles en bronze et en bronze émaillé réalisés par mes soins………….

Pour toutes informations sur les réalisations (créations ou inspiré de…) commande personnel, pour visiter ou effectuer des stages dans l’atelier, veuillez mes contacter par mail : helianthis.info@gmail.com

Tous droits de reproduction interdits © CAILLON Sonia – www.ateliersoniar.net                                                                         Les œuvres exposées sont protégées par le droit d’auteur. Elles sont la propriété exclusive de Mme Sonia CAILLON – www.ateliersoniar.net. Toute copie, reproduction, représentation, exploitation, adaptation, altération, modification, diffusion, intégrale ou partielle, de ces œuvres, par quelque procédé que ce soit, est illicite.